Le télétravail se prépare que ce soit au niveau logistique comme psychologique. C’est un challenge pour les employés comme pour les managers. Certains éprouvent des difficultés au niveau matériel et d’autres vivent mal ce changement de condition de travail. Ainsi, se concentrer sur le travail sur soi et sur la recherche des bons outils permettent de réussir à bien faire du télétravail.


Avoir les bons outils pour faire du télétravail

Une étude de Buffer sur le télétravail montre que 17% des télétravailleurs ont du mal à communiquer et à collaborer. Elle démontre aussi que 19% vivent avec la peur de se sentir isolés. De même, 3% ont peur d’avoir des problèmes de connexion. Fort heureusement, il existe des outils pour faire du télétravail collaboratif et de la communication formelle comme informelle avec ses collègues. Ces outils de télétravail vont vous permettre de travailler aussi bien que quand vous étiez en entreprise.

Il existe un large panel d’outils en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire. Il vous suffit juste d’en essayer et de conserver ceux qui remplissent les fonctionnalités dont vous avez besoin. Des outils pour un stockage et partage de données ? Vous avez le choix entre Dropbox et Google Drive. Vous souhaitez un gestionnaire de projet ? Vous aurez le choix entre Trello ou Asana par exemple.

 

Faire confiance

Quand une personne sent qu’on lui fait confiance, elle se montre beaucoup plus motivée et impliquée dans le travail comme dans le projet. D’ailleurs, Els JANS, la chief HR Officer d’AXA dit à ce sujet que « le télétravail structurel renforce le lien de confiance entre les employeurs et leurs collaborateurs ». Elle faisait également remarquer que la plupart de ses collègues qui sont en train de faire du télétravail, sont au moins aussi productifs à leur domicile qu’au bureau quand on leur montre qu’ils ont toute la confiance de l’entreprise.

Il est possible de créer de la confiance avec ses collaborateurs en télétravail. Tout d’abord, le manager doit avoir du leadership et tous les collaborateurs doivent êtres professionnels. Vous pouvez également fixer des objectifs réalisables en tenant compte des difficultés et des capacités de tout un chacun. Pour cela, vous devez faire de petites sessions d’échanges individuels pour faire le point sur l’avancement des choses et vérifier l’état d’esprit de tout le monde.