Lorsque votre domicile est aussi votre bureau, cela peut devenir un défi de taille pour arriver à trouver un équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Certaines personnes y arrivent et d’autres malheureusement ont un peu de mal. Quand vous êtes dans une position de déséquilibre vous vous exposez à de nombreuses complications physiques comme psychologiques. De plus, ceux qui partagent votre quotidien en souffriront également.

En effet, s’il est plus facile pour votre vie professionnelle d’envahir votre espace privé, le sens opposé est très compliqué.

Néanmoins, même si cela demande des efforts, il n’est toutefois pas impossible d’acquérir un équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

 

Aménager un espace de travail

C’est un grand classique certes mais qui a son importance. L’espace aménagé pour le travail est d’un grand soutien psychologique et un repère important. Il permet d’éviter cette impression de ne plus se sentir chez soi nulle part. De ne plus arriver à faire la distinction entre le travail et la maison.

Quand on décide de travailler de son lit, il y a un grand risque qu’inconsciemment il devienne notre bureau. On se retrouve ainsi tout le temps à essayer d’ouvrir son ordinateur pour un dernier petit travail.

De même, quand tout le salon devient notre espace de travail, on peut perdre le confort qu’il nous procurait avant. D’où la nécessité d’avoir cet espace qui posera une distinction nette entre votre vie privée et votre vie professionnelle.

Il agira comme une barrière même symbolique. Si vous n’avez pas de pièce libre, dans lequel y établir un bureau avec tout le matériel nécessaire, il est toutefois possible de se servir d’une partie du salon.

 

Travailler en horaire parallèle

Pour avoir un équilibre entre vie privée et vie professionnelle, le télétravailleur a besoin d’ajuster ses horaires de travail à ceux des personnes qui vivent avec lui.

Vous pourriez par exemple commencer votre journée de travail après le départ des enfants. Ainsi qu’arrêter de travailler quand c’est l’heure de les récupérer à la sortie des classes. Vous leur montreriez ainsi encore plus que vous vous souciez d’eux.

En effet, quand on a des enfants en bas âge il y a cette envie de vouloir être disponible pour eux. De pouvoir aller les récupérer à la sortie de l’école.

Il est possible en télétravail d’ajuster son planning pour être libre en même temps que les enfants. Pour ce qui est de votre conjoint(e), vous pouvez également calquer votre horaire de travail sur le sien. Et ainsi pouvoir diner et passer plus de temps ensemble.

 

Fixez-vous une limite d’arrêt ferme

Essayez de vous donner une heure à laquelle vous arrêtez de travailler quoiqu’il arrive. Il est souvent aisé d’être tenté par des « 10 minutes en plus ne vont pas me tuer » ou « je finis juste ce dossier ». Malheureusement, il arrive parfois d’excéder ces 10 minutes et de plus tôt passer 1 à 2 heures en plus dessus.

Ces prolongations auront pour effet d’amincir encore plus la frontière entre votre vie professionnelle et votre vie privée. Il est bon de conserver une certaine discipline dans sa vie et une maîtrise sur soi.

Avoir une vie en dehors du travail est autant plus bénéfique que ne vivre que pour le travail. L’inspiration se trouve souvent hors du travail. Dans des moments anodins avec soi-même, les amis ou la famille.

Avoir cette coupure avec le travail permet également à votre organisme de recharger les batteries afin de revenir encore plus fort le lendemain.

 

Optez pour du temps sans écran

Avoir un moment de la journée loin des écrans est une solution également assez pratique. Si vous avez une règle à la maison qui dit de passer du temps ensemble loin des écrans, cela pourrait énormément renforcer votre équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Il y a un nombre impressionnant d’activités à faire sans écran. Vous pourrez par exemple faire un tour de table pour que chacun puisse raconter sa journée. Ou encore faire un jeu de société. Il est aussi possible de faire une activité physique comme des exercices, du yoga ou de la danse.

Le plus important c’est d’arriver à décrocher totalement du travail quand c’est la fin de votre journée et de pouvoir avoir ces moments en famille ou avec vous-même que vous méritez tant.

Vous passez déjà assez de temps sur les écrans. Vous en séparer serait bénéfique pour votre entourage comme pour votre santé. Alors pensez également à vos yeux.

 

Laissez tomber le perfectionnisme

Certaines personnes ont cette tendance à chercher la perfection dans tout ce qu’elles font. C’est généralement une bonne chose mais pas à forte dose.

Le perfectionnisme est usant par moment et très contreproductif. Il ouvre la porte par moment à de la culpabilité et à de la deception.

C’est un poids que vous porterez et que vous ferez porter à tout votre entourage. Que ce soit au travail comme à la maison. Vous allez vouloir que vos collègues aient le même état d’esprit que vous. Et si ce n’est pas le cas vous allez vouloir tout vouloir faire de vous-même. Ce qui dégradera à la longue votre santé et vos performances.

De plus, il va chambouler toute votre organisation. Vous allez accumuler des heures supplémentaires parce que vous ne seriez pas satisfait de tel ou tel autre dossier. Ce qui vous donnera moins de temps de repos et sans aucun doute moins de temps à consacrer à votre vie privée.

Il est préférable de viser l’excellence que la perfection. L’excellence est atténiable et beaucoup moins toxique que la quête de la perfection.